26/02/2008

RAISINS SECS.

raisins secs
    
En Crète, le raisin sec et le moût constituent, avec le miel, les principales substances traditionnelles édulcorantes. La viticulture dans l’île date de l’époque préhistorique. La production de raisin sec montre l’esprit inventif de l’homme et sa capacité à conserver sous une forme presque déshydratée une denrée que la nature lui offre seulement durant les mois d’été.
Les vitamines (A, B1, B2, B3, B6 etc.) et les autres substances qu’il contient constituent un autre secret de bonne santé. Soit les raisins secs sont consommés tels quels, sans préparation, soit ils servent à confectionner de délicieux biscuits (les stafidota par exemple) ou gâteaux (notamment la patouda, fourrée également de noix et d’amandes). Ces douceurs exquises, contenant très peu de matières grasses et pas du tout de cholestérol, sont les principales pâtisseries dégustées en Crète.

Les Crétois apprécient également la saveur des fruits secs. Riches en acides linoléïques et linoléniques, ces derniers constituent un véritable bouclier contre les maladies cardio-vasculaires. Ils proviennent d’arbres qui habituellement portent des fruits tout seuls, sans nécessiter de soins ! Aujourd’hui, comme il y a bien des siècles, châtaigniers, noyers et amandiers ne font pas l’objet d’une culture systématique. Et bien évidemment, leurs fruits ne contiennent pas de résidus chimiques!