14/08/2011

VILLE D'AGHIOS NIKOLAOS

Ville d'Aghios Nikolaos
Catégorie : Ville

 

 

 

village d'agios nicolaos.jpg

 

 

 


 Vue d'Agios Nikolaos, le lac Voulisméni et le port
© www.agiosnikolaos.gr

 

 

 

 
Descriptif

 

 

 

Il y a seulement quelques dizaines d'années Agios Nikolaos n'était encore qu'une petite ville calme et tranquille, vouée à la pêche, perchée sur les collines rocheuses entourant un lac près de la mer. Quand les investisseurs découvrirent le potentiel touristique de ce site exceptionnel, la ville se développa rapidement pour devenir l'une des destinations touristiques majeures de la Crète. Mais heureusement Agios Nikolaos a gardé tout son charme. Ce petit port huppé est devenu le St-Tropez crétois, idéal pour une halte de quelques jours pour découvrir la région.

 

 

 

Dans la ville-même, ne manquez pas de flâner sur le port, la nuit les lumières des bateaux lui donnent un aspect féérique. Allez également déjeuner dans une taverne au bord du lac Voulisméni, le "lac sans fond" (en réalité profond de 64m, une profondeur effectivement exceptionnelle pour un lac de si petit diamètre), où Athéna et Artémis se seraient baignées et dont les eaux toujours bleues se reflètent sur la petite falaise qui l'entoure. Enfin, n'oubliez pas de faire un tour au musée archéologique, le deuxième plus riche de Crète où vous pourrez admirer plusieurs pièces remarquables, datant du néolithique à la fin de l'époque romaine. Le musée conserve entre autres la déesse de Myrtos, petite idole en terre cuite dont les formes très stylisées évoquent l'art précolombien. (Ouvert de 8h30 à 15h tous les jours sauf lundi et jours fériés, tarif normal 3€, tarif réduit 2€, gratuit pour les étudiants de l'UE, 74 Konstantinou Paléologou)

 

 

 


Historique

 

 

 

Sur le site d'Agios Nikolaos, les archéologues n'ont pas découvert de vestiges particulièrement anciens en dehors des restes d'un petit port datant de l'époque d'Alexandre le Grand, et relié aux cités voisines d'Elounda, Driros et Milatos. C'était le port de la cité de Lato (près de Kritsa). A l'emplacement de l'actuelle préfecture s'élevait autrefois une forteresse vénitienne. Cette place forte, appelée Mirabello (belle vue), assurait la protection du petit port. Il ne reste rien de cette forteresse mais son nom est devenu celui de tout le golfe. Les Turcs rebaptisèrent le port Mandraki mais à leur retour les Crétois la renommèrent Agios Nikolaos (Saint Nicolas).

 

 

 

 
 

Les commentaires sont fermés.