21/04/2010

MUSEE D'HERALION

Catégorie : Musée


Horaire d'ouverture
En semaine de 9 h à 15 h. Dimanche de 10 h. à 14 h.
Fermé le lundi, sauf le matin en été.
 
Tarifs
Adulte 6 Euro

 
 Adresse
1, Xanthoudidou str. Herakleion 71202Héraklion
Tel : +30-28 10 22 60 92
Fax : +30 2810 24 15 15
Site Internet
 
Renseignements pratiques

Le musée d'Héraklion est à visiter absolument

musee d'Héraklion

 
Le musée d'Héraklion
© Musée d'Héraklion

 
Descriptif

Le musée Archéologique d'Héraklion est, par sa dimension et son importance, le deuxième musée de Grèce et l'un des plus importants du monde sur les antiquités grecques. Il présente la presque totalité des découvertes archéologiques faites en Crète.

Ce musée, unique au monde en son genre, présente un aperçu des plus complets sur les différentes phases de la civilisation minoenne - pendant environ vingt siècles domina sur le monde égéen - et les premières étapes de la civilisation grecque, jusqu'à la période romaine. Parmi les pièces les plus célèbres exposées, on peut admirer les vases du style de Camarès, le disque de Phaestos, les déesses aux serpents, la tête de taureau, le jeu d'échecs, le vase des moissonneurs, la « Parisienne » (fragment d'une fresque représentant une prêtresse minoenne) et des statuettes funéraires en bronze.

La présentation muséographique suit un ordre chronologique et topographique :

Salle I. Epoque Néolithique (7000 à 3500 av. J.-C) et l'époque prépalatiale (3500 à 1900 av. j.-C.)
Salle II. Période des premiers Palais (1900 à 1700 av. J.-C).
Salle III. Période protopalatiale. Palais de Phaistos.
Salle IV. Période Néopalatiale (1700 à 1450 av. J.-C.). Palais de Cnossos, de Phaistos et de Malia.
Salle V. Phases moyenne et finale du Palais de Cnossos.
Salle VI. Nécropoles de Cnossos, de Phaistos et d'Archanès.
Salle VII. Palais d'Aghia Triada. Grottes d'Arkalochori, de Psychros et de Patsos. Nécropoles de Malia, de Mochlos, de Gournia et d'Episkopi.
Salle VIII. Palais de Zakros.
Salle IX. Période Néopalatiale en Crète Orientale.
Salle X. Période Postpalatiale (1400 à 1100 av. J.-C.).
Salle XI. Epoques subminoenne, Protogéométrique et Géométriques (1100 à 800 av. J.-C.).
Salle XII. Epoques Géométriques et Orientalisante (800 à 650 av. J.-C.).
Salle XIII. Sarcophages Minoens.
Salle XIV à XVI. Fresques Minoennes.
Salle XVII. Collection Giamalkis.
Salle XVIII. Arts mineurs d'époque Archaïque, Classique, Hellénistique et Gréco-Romaine.
Salle XIX. Art monumental d'époque Archaïque.
Salle XX. Sculptures Classique, Hellénistiques et Gréco-romaine.

Bibliographie
Le livre d'Antonis Vassalakis "Musée archéologique d'Hérakleion" (Adam Editions) détaille avec de nombreuses photographies le musée.

 

Historique

Le musée archéologique d'Héraklion tire ses origines de la création en 1878, sous la domination ottomane, de la «Société pour la Promotion de l'Education» qui, à partir de 1883, s'attacha notamment à recueillir tout objet en vue de fonder un musée archéologique crétois. Des trouvailles fortuites, ou provenant de petites fouilles, ainsi que des legs, permirent de créer un embryon de musée abrité dans une dépendance de l'église Haghios Minas.

Les travaux d'Arthur Evans à Cnossos et des Ecoles française et italienne après la proclamation de l'autonomie de la Crète suscitèrent pour ce musée de grandes espérances qui ne furent pas déçues. De nouveaux locaux furent spécialement construits en 1904-1907 et
agrandis en 1912.

Ces bâtiments étant inadéquats pour répondre à une présentation concertée des collections, et surtout trop fragiles dans un pays soumis à de fréquents tremblements de terre, il fut décidé de bâtir un nouveau musée à partir de 1937. Il était apte à résister aux séismes, mais pas aux bombardements aériens, ce qui survint en 1941, pendant l'invasion de la Crète. Les collections étaient heureusement à l'abri. Après la guerre, le musée, agrandi, rouvrit ses portes au public en 1952.

 

Les commentaires sont fermés.