03/03/2010

MONASTERE DE PREVELI.

Catégorie : Monument


 

Horaire d'ouverture

De mars à octobre


8h-13h et 17h-20h en semaine


8h-20h le dimanche
 
Tarifs

3€ par personne

 
 Renseignements pratiques

Sur la route Réthymnon-Agia Galini, prendre à droite à Kissou Kambos


2 liaisons bus quotidiennes avec Rethymnon.

monastère de Préveli

 


 
 

 

L'embouchure du Megalopotamos et la plage de Prévéli

 

 

 

 

 

 

Descriptif

Les bâtiments du monastère Moni Prévéli datent de différentes époques mais constituent un ensemble agréable, donnant sur une magnifique vue de la mer de Libye. Le musée du monastère, aménagé dans les anciennes écuries, présente des collections d'objets liturgiques et quelques icônes. L'église, reconstruite en 1836, abrite un "crucifix miraculeux" qui contiendrait un morceau de la Vraie Croix, une superbe icône de Michalis Prevelis, Adam et Eve au Paradis, et des offrandes de soldats britanniques reconnaissants. Le monastère abriterait aussi un arbre à souhaits et un fontaine rédemptrice…


Les moines ont quitté le site d'Agios Joannis (quelques kilomètres avant l'actuel monastère, à l'intérieur des terres) au XVIe siècle et se sont installés à l'emplacement actuel, mieux protégé. Le monastère, fondé par le père Jacob Prévéli, a joué pendant plusieurs siècles un rôle important comme centre d'études (il possède une riche bibliothèque) et conservatoire de traditions artistiques (icônes, sculpture sur bois). Toute son histoire est intimement liée à la résistance crétoise face aux envahisseurs successifs et est riche d'exemples d'engagement direct des moines pour soutenir les rebelles. En 1941, après la bataille de Crète, de nombreux soldats britanniques, australiens et néo-zélandais s'y sont réfugiés avant d'être évacués en sous-marin vers Alexandrie en Egypte. Une partie du monastère a été détruite par les Allemands en représailles.


La plage de Prévéli (Palm Beach en anglais ou Paralia Finidokasous en grec) est une des plus photographiées de Grèce, un site superbe aux airs d'oasis coincée entre deux falaises. C'est l'embouchure du fleuve Kourtaliotis (ou Megalopotamos, "grande rivière"), où il forme un lac entouré de palmiers et de lauriers roses, avant de se jeter dans la mer de Libye. Le sentier qui remonte le cours d'eau évoque un labyrinthe végétal, à la luxuriance tropicale, qui fut longtemps un repaire de hippies. On peut louer des pédalos pour remonter la rivière jusqu'à de petites chutes et on peut se restaurer dans une modeste taverne juste au bord de la plage.

On accède par un chemin de terre qui part vers la côte à environ 1km à l'est du parking du monastère. A pied il faut compter 30 minutes de marche juqu'à un parking payant, puis descendre un escalier long et raide pendant 10 à 15 minutes pour rejoindre la plage.

 

Commentaires

Tu vas vraiment me donner envie de partir là bas ....bon mais c'est ps pour demain
Gros bisous Framboisine

Écrit par : nicole | 04/03/2010

Les commentaires sont fermés.