03/03/2010

MONASTERE D'ARKADI.

Catégorie : Monument


Horaire d'ouverture

Ouvert tous les jours.

Hors saison 9h-17h

En saison 9h-19h
 
Tarifs
La visite du monastère est gratuite pour tous mais pas celle du musée : 2€ pour les étrangers
 
 Renseignements pratiques

A une vingtaine de kilomètres au sud-est de Réthymnon. Prendre la route nationale (New Road) en direction d'Héraklion et suivre les panneaux "Arkadi".

Liaisons bus avec Réthymnon : 4 bus aller et 3 bus retour chaque jour.

monastère d'Arkadi

 
 

 

La façade baroque du monastère d'Arkadi
© Kydonia Travel

 
Descriptif

Cet ouvrage vénitien bâti en 1538 séduit pas son élégance, très représentative de la Renaissance grecque, proche du baroque, qui marie Renaissance italienne et architecture byzantine. L'intérieur est moins intéressant car les plus belles icônes sont désormais conservées au musée.


Mais l'intérêt principal du monastère d'Arkadi c'est sa valeur de symbole de la résistance crétoise. Pendant l'occupation turque, le monastère était un centre de résistance important et soutenait ouvertement les rebelles haniotes. Le gouverneur turc Mustaffa le prit pour cible en 1866 et l'assiégea le 7 novembre alors que 1000 personnes (300 rebelles avec femmes et enfants) y avaient trouvé refuge, à la suite du frère Gabriel Marinakis et du chef rebelle Joannis Dimakopoulos. Malgré ses 15 000 hommes, il lui fallut deux jours au gouverneur pour pénétrer dans le monastère en l'éventrant à coups de canon. Les résistants se réfugièrent alors dans la poudrière qu'ils préférèrent faire sauter plutôt que de se rendre à l'occupant. Presque tous les crétois y laissèrent la vie ainsi que de nombreux soldats turcs. La chute d'Arkadi eut une grande répercussion dans le monde politique de l'époque et de nombreuses personnalités, dont Victor Hugo, firent pression pour que leurs pays s'engagent dans la libération de la Crète du joug ottoman.


 
 
 

 

Les commentaires sont fermés.